LA FSU SOLIDAIRE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS DU RECTORATS

jeudi 23 février 2017
popularité : 7%

DECLARATION


Notre académie est à l’image de la population de Guyane, elle est jeune et vient de souffler ses 20 bougies. Comme notre jeunesse, elle est sujette aux doutes, aux incertitudes et s'interroge quant à son avenir.

Ces questionnements sont d’autant plus légitimes que les conditions de travail des personnels du Rectorat de Guyane ne cessent de se dégrader. La situation est identique pour les personnels enseignants, CPE, psychologues, assistantes sociales, infirmières, chefs d’établissements, AED, AESH qui doivent gérer au quotidien les effets de la crise sociale et économique, celle-ci qui n’épargnant pas le service public d’Éducation.

Lors de la création de l’académie de Guyane, suite aux mobilisations de 1996 assorties d'actes d’une rare violence, l’espoir naissait d’une académie ambitieuse et autonome. Le ministère promettait d'octroyer des moyens administratifs et financiers pour réussir le pari d’une école de qualité pour tous, adaptée aux spécificités et richesses de notre grand territoire. En réalité, ces moyens tant espérés ne sont jamais arrivés.

Vingt ans après, l’académie a grandi en nombres d’établissements scolaires, d’élèves scolarisés, de personnels, même si cette croissance reste bien en deçà des besoins réels de la population de Guyane.

Vingt ans après, les espoirs se sont envolés au rythmes des fusées.

Vingt ans après, les difficultés se sont multipliées et aujourd’hui les personnels qui font vivre le service public d’éducation en Guyane sont à bout de souffle.

En deux décennies, le nombre de personnels administratifs est resté insuffisant au regard des besoins. Les formations indispensables à la maîtrise des nouveaux outils de gestion administrative sont quasiment inexistantes. Les personnels sont peu consultés, peu valorisés malgré leur engagement, ils subissent ordres et contre-ordres de la part des uns et des autres.

Cette situation, qui se répète au rythme du changement de gouvernance, est devenue insupportable et certains préfèrent obtenir une mutation afin de quitter le rectorat.

En vingt ans, certains personnels expérimentés ont pris leur retraite et les autres doivent former, en plus des missions qui leur sont confiées, leurs collègues nouvellement recrutés. Ces derniers sont évidemment des précaires sans formation, à la disposition d’une hiérarchie plus encline à se servir dans le public plutôt que de servir le public.

Ainsi les personnels sont dépossédés de leur travail du fait de la réorganisation des services, laissant croire que l’on recherche l’efficacité alors que les moyens humains et financiers restent désespérément insuffisants.

Les personnels font et refont encore le travail répondant aux injonctions de l'administration alors que ce sont eux les experts en terme de gestion administrative. Il est grand temps de les entendre et de les associer aux décisions si l’on souhaite véritablement développer l’efficience au sein du rectorat de Guyane.

Pour atteindre cet objectif, les personnels ont besoin d’être plus nombreux et mieux formés pour s'adapter aux nouvelles réglementations et aux outils de gestion en perpétuelle évolution. Pour cela, il est nécessaire d’élever le niveau de qualification des personnels.

Les personnels du rectorat de Guyane sont en souffrance et les nombreux dysfonctionnements de l’administration génèrent tensions et colères à leur égard. Finalement, en vingt ans d’existence, la seule évolution vécue par nos collègues administratifs est la construction du bâtiment de Troubiran.

Comme dans les établissements scolaires, les personnels y sont à l’étroit et ne disposent pas de conditions de travail acceptables alors que certains se battent pour obtenir un grand bureau qu’ils n’occuperont pas.

La FSU Guyane n’accepte pas ce triste constat et reste solidaire des collègues administratifs. Elle réitère les demandes de postes en nombres suffisants pour que les agents du rectorat assurent leurs missions dans des conditions décentes.

Pour la FSU Guyane,

Le secrétaire départemental

Alexandre Dechavanne


Contact

FSU 973 - GUYANE

BAT G N°34-35
MONT LUCAS
97300 CAYENNE

Tél. : 05 94 30 05 69
Contact : fsu973@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois