CEN DU 9 DECEMBRE 2016

mercredi 14 décembre 2016
popularité : 4%

Compte rendu du CEN du 9 décembre 2016

Début de la séance 14h10 - Salle Maripa

Le président de la CTG est absent (occupé par le pacte d’avenir). Le CEN est convoqué par le président de la CTG et co-présidé par le préfet ou le président de la CTG, en l’absence du préfet le recteur le remplace. Aucun maire n’est présent. Des représentants de la FCPE, de la CGPME, des représentants des organisations syndicales d’enseignants sont présents, FSU, UNSA. Des représentants des organisations de salariés aussi, CFDT et FO ainsi que les représentants de la CTG.

Une déclaration de la FSU est lue et annexée au PV

Le SG du rectorat fait l’appel des présents pour le vote. 29 présents sur 78. Pas de nécessité de quorum puisque c’est la deuxième convocation.

La FSU demande que l’ordre du jour soit inversé en commençant par le vote du règlement intérieur du CEN. Celui-ci n’a pas été transmis avec les convocations et  les documents de travail comme cela aurait dû se faire.

1.       Approbation de l’ordre du jour

Celui du recteur ou celui de la FSU. Ordre du jour du recteur voté (8 voix contre FSU + FO, 21 voix pour).

 

Mme  Nivoix : Le règlement intérieur a déjà été voté l’an passé donc pas utile de revoté.

 

Le Recteur rappelle que les deux points à voter pour ce CEN sont le règlement intérieur et le projet de campus des métiers.

Le vote du Règlement intérieur est reporté la prochaine séance quand il y aura une plus grande représentation.

 

2.       Approbation du projet « Campus des métiers et des qualifications »

Pourquoi un campus ?

Le projet a été présenté au CREFOP et a reçu un avis favorable.

Il a aussi été présenté au groupe interministériel d’expertise dans une version plus détaillée. Avis : Projet cohérent

Le Lycée coordonnateur est le LP Balata.

La filière bois, éco-construction et éco-technologie avec 97% de couverture du territoire par la forêt, peut constituer une filière des métiers complète.

 

FO : présente un texte mettant en cause les filières de formation, et dénonce le développement de formations externes à l’EN. Trop de mixité des parcours. Le Campus des métiers permet de réduire le financement des voies de formation des lycées pro. Donc cela constitue une économie au profit de la CTG.

 

La représentante de la CTG réfute ces arguments et confirme qu’aucune formation EN ne sera supprimée.

 

Mme Jean-Baptiste représentante de la CTG : propose d’ajouter la filière logistique dans le projet.

 

Réponse du Dafpic : toutes les filières de formation ne sont pas concernées mais pas oubliées pour autant.

 

Recteur : on peut ajouter cette filière qui est complémentaire.

 

La proviseure du lycée des métiers : mutualiser les moyens et en particulier les plateaux techniques. La recherche de la pertinence des filières va dans le sens de l’intérêt des élèves.

 

M. Nivoix : c’est la filière bois qui a initié le projet.

 

FSU : La filière bois pourra-t-elle être suffisamment alimentée en bois pour fournir l’emploi en lien avec la capacité de formation ?

 

La représentante de la  CTG : une négociation avec l’Europe est en cours pour obtenir une  dérogation de l’exploitation de la forêt guyanaise.

 

Avis du CEN : 0 contre, 2 abstentions, 28 pour.

 

3.       Pilotage du système éducatif

Documents fournis par le rectorat.

 

Recteur : les constats qualitatif et quantitatif ont été effectués.

 

FSU : Il manque 10 000 places, dans les différents établissements de Guyane (écoles, collèges et lycées).

 

Le Recteur confirme l’analyse. On ne peut pas parler de développement de l’Education sans parler de développement économique. On ne peut pas travailler sans les acteurs politiques et économiques. Il est nécessaire de mettre en place une démarche intermédiaire pour assurer les rentrées 2017-2018-2019.

 

FSU : il y a 2 ans les chiffres étaient déjà les mêmes. Les indicateurs sont dans le rouge depuis cette époque et la  classe politique n’a pas bougé.

 

Recteur : il y a quand même des choses à faire. Préparer les 3 prochaines rentrées mais comment ?

 

M. Plenet pour la CTG : confirme le constat mais n’apporte pas  de solution.

 

FSU : il faut construire des établissements à taille raisonnable et de proximité. En gonflant les effectifs des établissements existants on crée des « poudrières ».

 

Représentants de la CGPME : le ministère travaille avec les chiffres de 2013 donc les solutions ne sont pas réalistes.

 

Le Recteur demande à l’Etat des moyens financiers pour assurer la transition pour les rentrées 2017 puis 2018 et 2019.

 

FSU : le pacte d’avenir breton a été plié en 3 mois pour des problèmes économiques, en Guyane 3 ans sont passés et le pacte n’est pas encore signé pour des problèmes sociaux largement plus importants. Nécessité  d’un plan de développement général pour la Guyane.

 

4.       Perspectives de constructions scolaires

 

Recteur : la solution des bungalows  n’est pas la panacée.

 

Représentants de parents d’élèves : le collège Zéphyr était en bois à l’origine, peut-on faire des établissements comme cela se faisait à l’époque ?

 

Représentants de la CGPME : on peut construire des structures en bois en moins de 6 mois.

 

Un autre représentant des entreprises rappelle que le délai de 6 mois est à peine suffisant pour un appel d’offre public. Donc même avec des constructions provisoires en bois le délai pour la rentrée 2017 est trop court.

 

Recteur : la CTG prévoit des plans de financement des futurs établissements à 75% pour l’Etat et 25% pour la région. Les internats ainsi que les plateaux sportifs et les espaces culturels seront prévus.

 

Représentante de la CTG : confirme que l’Etat ne financera pas 100%.

 

Recteur : Une négociation est en cours pour passer le financement transitoire des rentrées 2017-18-19 à 80% pour l’Etat et 20 % pour la région.

 

FSU : il reste à trouver les solutions de constructions adaptées.

 

Recteur : Un prochain CEN se tiendra en janvier pour faire le point sur les différentes négociations.   

 

Fin de la séance 17h15


Documents joints

Déclaration de la FSU

Contact

FSU 973 - GUYANE

BAT G N°34-35
MONT LUCAS
97300 CAYENNE

Tél. : 05 94 30 05 69
Contact : fsu973@fsu.fr

Navigation

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois